Ménissier, Th., “Les dispositifs de reconnaissance faciale, un défi pour l’éthique de l’intelligence artificielle”

Revue philosophique Klêsis, parution du numéro 16 – Le Carnet du Sophiapol

Klēsis. Revue Philosophique, n°49, 2021

Résumé :

Cet article se donne comme objectif premier de déterminer comment appréhender du point de vue éthique les types de problèmes posés par les dispositifs de reconnaissance faciale, c’est-à-dire par une application particulière des technologies de l’intelligence artificielle (IA). L’objectif secondaire est, à partir de ce cas, de qualifier l’éthique de l’IA à la fois en fonction des contextes sociaux, économique et politique dans lesquels la demande en est exprimée, et en regard de la pluralité des genres d’éthiques. Pour réaliser ce double objectif, l’article caractérise d’abord les dispositifs de reconnaissance faciale ; il produit ensuite une évaluation de leur impact possible sur les libertés privées et publiques à la lumière de la distinction entre «identité» et «personnalité» numériques, et compte tenu du risque de fragilisation qui pèse sur cette distinction cruciale. Enfin, l’article envisage les moyens de garder le contrôle sur de tels dispositifs technologiques en formulant des hypothèses à propos des «lignes de défense» pour contenir les dérives probables ou les mésusages possibles.

L’intégralité de l’article consultable et téléchargeable à l’URL : https://www.revue-klesis.org/pdf/klesis-49-varia-04-Thierry-Menissier-dispositifs-reconnaissance-faciale-defi-ethique-intelligence-artificielle.pdf